Créer mon blog M'identifier

équivalente à un tremblement de terre de 2,1 sur l’échelle de Richter. sacs main vanessa bruno pas cher

Le 19 août 2015, 04:25 dans Humeurs 0

Un énorme nuage en forme de champignon. Beaucoup de gens ont été blessés, beaucoup de gens ne seront plus des nôtres.» Un feu s’est d’abord déclenché mercredi soir à l’usine d’engrais West Fertilizer de cette petite ville du cœur du Texas, située juste au nord de Waco, théâtre d’un des plus grands drames de l’histoire de la police américaine en avril 1993. Alors que pompiers et secouristes se précipitaient mercredi sur le site de l’incendie, une énorme explosion a pulvérisé l’usine et plusieurs dizaines de bâtiments avoisinants. On comptait au moins 5 morts hier et plus de 150 blessés.La première hypothèse envisagée hier par les enquêteurs américains est que l’incendie ait déclenché une explosion de nitrate d’ammonium, utilisé pour fabriquer des engrais. Explosif bien connu, il a déjà été à l’origine de nombreux accidents industriels, notamment celui de l’usine AZF de Toulouse en France, en septembre 2001, qui avait fait 31 morts. sac vanessa bruno toile pas cher
Les enquêteurs soulignaient pourtant hier aussi ne pas pouvoir encore exclure une piste criminelle.Véhicule ou passager suspectUne série de coïncidences, de dates et de lieux alimente les spéculations des médias américains qui, depuis les attentats de Boston lundi, qui ont fait trois morts et plus de 170 blessés, n’étaient déjà pas loin de l’hystérie, interrompant sans cesse leurs programmes pour signaler le moindre paquet, véhicule ou passager suspect, d’un bout à l’autre du pays.Deux «suspects» ont été repérés sur les nombreuses images vidéo du marathon épluchées par le FBI, indiquaient hier les enquêteurs. Un tabloïd new-yorkais, le New York Post, a même publié des photos de deux «suspects» : deux jeunes hommes à la peau mate, portant l’un un sac à dos noir et l’autre un gros sac de sport bleu et noir. L’un d’eux au moins a pu être très vite identifié comme un amateur local de course à pieds. Trois jours après, l’Amérique est toujours sous le choc de ces attentats, les plus graves sur son sol depuis le 11 septembre 2001. «Nous terminerons cette course», a promis hier Barack Obama, venu conforter les victimes lors d’une cérémonie œcuménique à Boston. vanessa bruno cuir pas cher Au Texas, l’explosion de mercredi rappelle le drame de Waco, ville proche de West, survenu à la même période de l’année : le 19 avril 1993, sous la présidence de Bill Clinton, le FBI avait lancé l’assaut contre la résidence de la secte des Davidiens, qui refusaient de rendre leurs nombreuses armes à feu. L’épisode s’était achevé en carnage : 86 morts, dont 21 enfants, tués par balles, asphyxie et brûlures. Deux ans plus tard, le 19 avril 1995, un jeune milicien d’extrême droite, Timothy McVeigh, faisait exploser un camion piégé devant un bâtiment fédéral d’Oklahoma City, pour venger les victimes de Waco.A l’époque déjà, la présidence Clinton avait fait de la lutte contre les armes à feu une priorité, comme Barack Obama l’a tenté ces derniers mois. Durant le siège de Waco, Timothy McVeigh s’était rendu sur place et distribuait des autocollants annonçant : «Quand les fusils seront mis hors-la-loi, je deviendrai hors-la-loi.» La coïncidence est frappante avec les efforts actuels de l’administration Obama pour tenter à son tour de restreindre les ventes d’armes à feu, efforts qui ont connu un grave revers mercredi.Un imitateur d’Elvis PresleyL’explosion de West, mercredi soir, était si violente qu’elle a été enregistrée par les services géologiques américains comme équivalente à un tremblement de terre de 2,1 sur l’échelle de Richter. sacs main vanessa bruno pas cher
«On se serait cru en Irak… ou à l’immeuble Murrah d’Oklahoma City », comparait hier aussi un porte-parole des services de secours texans, D.L. Wilson, qui a servi en Irak. Les experts en engrais du Fertilizer Institute, à Washington, assurent que les accidents sont rares dans ce type d’usines, l’ammoniaque ne s’enflammant que si elle est chauffée à très haute température. Dans ce cas, des valves de sécurité sont prévues pour lui permettre de s’échapper.Une troisième cause d’affolement médiatique semble en revanche en voie d’élucidation : mercredi, la police américaine a arrêté un homme suspecté d’avoir envoyé des lettres empoisonnées à Barack Obama et à un sénateur républicain. Le suspect serait un imitateur d’Elvis Presley, connu pour son goût des théories de la conspiration.

sac a main longchamp pliage pas cher Plus de 1 000 personnes

Le 17 août 2015, 03:42 dans Humeurs 0

«L’éventail des suspects et des motivations possibles reste largement ouvert».Le travail des enquêteurs s’annonçait colossal. Sur les lieux de l’attentat, ils ont retrouvé «des morceaux de nylon noir qui pourraient avoir été un sac à dos et des fragments de plomb et clous, peut-être contenus dans une cocotte-minute», avait-il précisé. Il a ajouté que ce type d’engins explosifs peu sophistiqués était souvent utilisés dans des attentats en Irak ou en Afghanistan.De nombreux débris étaient toujours collectés par la police sur les lieux du double attentat et envoyés pour analyse au laboratoire du FBI à Quantico, en Virginie. «Il va falloir plusieurs jours pour (recueillir toutes les données) sur les lieux», a déclaré Gene Marquez, responsable du Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs de Boston.Les enquêteurs ont commencé à étudier le contenu de toutes les caméras de surveillance, de tous les débris laissés par les bombes. sac longchamp pas cher pliage
Et ils ont demandé aux Bostoniens de leur transmettre «toute photo ou vidéo» qui pourrait aider l’enquête qui mobilise désormais, selon le FBI, plus de 1 000 personnes. «Il s’agira d’une enquête mondiale. Nous irons jusqu’au bout du monde pour identifier l’auteur ou les auteurs de ce crime ignoble» a déclaré Rick DesLauriers.Boston traumatisée, mais confortée par la générosité de multiples gestes d’entraide, a rendu mardi soir un hommage aux victimes, à l’occasion de différentes veillées. L’une d’elle était consacrée à la plus jeune des victimes, un petit Bostonien de 8 ans, Martin Richard, tué peu après avoir embrassé son père sur la ligne d’arrivée du marathon. Sa petite sœur, 6 ans, a perdu une jambe et pourrait subir une amputation de la deuxième, selon les médias américains.A lire aussi Le FBI enquêtera jusqu'au bout du monde«Pensées et prières»«Nous remercions ceux que nous connaissons et ceux que nous n’avons jamais rencontrés, pour leurs pensées et leurs prières», a indiqué son père, Bill Richard, réclamant le respect de l’intimité de sa famille. sac a main longchamp pliage pas cher Plus de 1 000 personnes se sont recueillies à la lumière de bougies, dans un parc proche de la maison du petit garçon. En ville, près de 700 personnes se sont massées aussi dans l’église d’Arlington Street, non loin de l’endroit où s’est produit l’attentat.Outre Martin Richard, une gérante de restaurant de 29 ans, Krystle Campbell, et une étudiante chinoise de l’Université de Boston font partie des victimes. Plus de 180 personnes ont été blessées, certaines grièvement, par l’explosion à 12 secondes d’intervalle de deux bombes, non loin de la ligne d’arrivée du célèbre marathon, couru par 23 000 personnes.Les médecins ont fait état de profondes blessures, en raison des clous et fragments ajoutés aux bombes pour multiplier leur impact. Une dizaine de blessés ont dû être amputés.Les attentats de Boston sont les plus graves commis aux Etats-Unis depuis ceux du 11 septembre 2001, et s’exprimant depuis la Maison Blanche pour la deuxième fois en moins de 24 heures, le président Obama a dénoncé un «acte terroriste (. sac longchamp noir pas cher
..) odieux et lâche».A lire aussi «Trois pistes doivent être envisagées»Militants hostiles au gouvernement ou jihadistes ?Les attentats ont-ils été commis par des militants hostiles au gouvernement fédéral pour lesquels le mois d’avril est un mois lourd de symboles ? Par des jihadistes islamistes ?«Nous devons évidemment envisager que ce soit le jihad islamiste», a commenté Peter King, élu de New York, spécialiste des affaires de sécurité intérieure. «Mais cela peut aussi être des suprémacistes blancs. Cela peut être des gens opposés au gouvernement» fédéral.Lundi était la journée des «patriotes», qui marque la première bataille de la guerre d’indépendance, un jour férié dans le Massachusetts.

sac longchamp noir pas cher ..) odieux et lâche»

Le 28 juillet 2015, 04:13 dans Humeurs 0

«L’éventail des suspects et des motivations possibles reste largement ouvert».Le travail des enquêteurs s’annonçait colossal. Sur les lieux de l’attentat, ils ont retrouvé «des morceaux de nylon noir qui pourraient avoir été un sac à dos et des fragments de plomb et clous, peut-être contenus dans une cocotte-minute», avait-il précisé. Il a ajouté que ce type d’engins explosifs peu sophistiqués était souvent utilisés dans des attentats en Irak ou en Afghanistan.De nombreux débris étaient toujours collectés par la police sur les lieux du double attentat et envoyés pour analyse au laboratoire du FBI à Quantico, en Virginie. «Il va falloir plusieurs jours pour (recueillir toutes les données) sur les lieux», a déclaré Gene Marquez, responsable du Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs de Boston.Les enquêteurs ont commencé à étudier le contenu de toutes les caméras de surveillance, de tous les débris laissés par les bombes. sac longchamp pas cher pliage
Et ils ont demandé aux Bostoniens de leur transmettre «toute photo ou vidéo» qui pourrait aider l’enquête qui mobilise désormais, selon le FBI, plus de 1 000 personnes. «Il s’agira d’une enquête mondiale. Nous irons jusqu’au bout du monde pour identifier l’auteur ou les auteurs de ce crime ignoble» a déclaré Rick DesLauriers.Boston traumatisée, mais confortée par la générosité de multiples gestes d’entraide, a rendu mardi soir un hommage aux victimes, à l’occasion de différentes veillées. L’une d’elle était consacrée à la plus jeune des victimes, un petit Bostonien de 8 ans, Martin Richard, tué peu après avoir embrassé son père sur la ligne d’arrivée du marathon. Sa petite sœur, 6 ans, a perdu une jambe et pourrait subir une amputation de la deuxième, selon les médias américains.A lire aussi Le FBI enquêtera jusqu'au bout du monde«Pensées et prières»«Nous remercions ceux que nous connaissons et ceux que nous n’avons jamais rencontrés, pour leurs pensées et leurs prières», a indiqué son père, Bill Richard, réclamant le respect de l’intimité de sa famille. sac a main longchamp pliage pas cher Plus de 1 000 personnes se sont recueillies à la lumière de bougies, dans un parc proche de la maison du petit garçon. En ville, près de 700 personnes se sont massées aussi dans l’église d’Arlington Street, non loin de l’endroit où s’est produit l’attentat.Outre Martin Richard, une gérante de restaurant de 29 ans, Krystle Campbell, et une étudiante chinoise de l’Université de Boston font partie des victimes. Plus de 180 personnes ont été blessées, certaines grièvement, par l’explosion à 12 secondes d’intervalle de deux bombes, non loin de la ligne d’arrivée du célèbre marathon, couru par 23 000 personnes.Les médecins ont fait état de profondes blessures, en raison des clous et fragments ajoutés aux bombes pour multiplier leur impact. Une dizaine de blessés ont dû être amputés.Les attentats de Boston sont les plus graves commis aux Etats-Unis depuis ceux du 11 septembre 2001, et s’exprimant depuis la Maison Blanche pour la deuxième fois en moins de 24 heures, le président Obama a dénoncé un «acte terroriste (. sac longchamp noir pas cher
..) odieux et lâche».A lire aussi «Trois pistes doivent être envisagées»Militants hostiles au gouvernement ou jihadistes ?Les attentats ont-ils été commis par des militants hostiles au gouvernement fédéral pour lesquels le mois d’avril est un mois lourd de symboles ? Par des jihadistes islamistes ?«Nous devons évidemment envisager que ce soit le jihad islamiste», a commenté Peter King, élu de New York, spécialiste des affaires de sécurité intérieure. «Mais cela peut aussi être des suprémacistes blancs. Cela peut être des gens opposés au gouvernement» fédéral.Lundi était la journée des «patriotes», qui marque la première bataille de la guerre d’indépendance, un jour férié dans le Massachusetts.

Voir la suite ≫